Nouveau sujet Forum verrouillé Imprimer Syndication RSS 2.0

Miyamoto Musashi

Avatar de sylvain
  • Messages : 14
  • Inscrit : 22 Novembre 2010
  Lien vers ce message 06 Janvier 2011, 15:55
Quelques bouquins à propos de celui qui est considéré comme le plus grand bretteur japonais, Miyamoto Musashi (un peu le d'Artagnan local...)

  1. La pierre et le sabre : les aventures (romancées) de Miyamoto Musashi racontées par Eiji Yoshikawa. Bien que ce soit un bon pavé, ça se lit assez bien. C'est paru en 1935, et c'est considéré comme un des classiques du roman de cape et d'épée (enfin... de kimono et de sabre) japonais.
  2. La parfaite lumière : la suite du précédent, aussi gros... mais un peu plus lent. Le début est franchement ennuyeux, mais dès que cela se réveille, c'est aussi bon que le précédent.
  3. Le traité des 5 roues : là , on ne rigole plus ! Ce n'est plus de la fiction, c'est un traité de combat au sabre (ou plutôt aux deux sabres) écrit par... Miyamoto Musashi lui-même ! Parce qu'en plus, il existait vraiment, et il était réellement un des plus grand sabreurs de son époque. Ca date du XVIe siècle, mais ça se lit plutôt pas mal et c'est loin d'être inintéressant.
Hors ligne fab Masculin
Administrateur
Avatar de fab
  • Age : 40 ans
  • Messages : 710
  • Inscrit : 21 Novembre 2010
  Lien vers ce message 18 Janvier 2011, 13:26
http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes/8/3/0/9782846171038.gif

Une bio de William Scott Wilson également :

À l'âge de treize ans, Miyamoto Musashi tuait son premier adversaire et entamait ce qui allait devenir une longue série de duels légendaires. À l'aube de ses trente ans, il avait pris part à plus de soixante affrontements en ne déplorant aucune défaite. Au cours des trente années suivantes, il n'enleva plus la vie à quiconque et se contentait désormais d'éprouver ses talents en contrariant les offensives répétées de ses adversaires jusqu'à ce qu'ils reconnaissent son incontestable supériorité. C'est à cette période que le maître de sabre commença à ouvrir des horizons et explora les voies du bouddhisme zen.

Musashi allait devenir une légende de son vivant et exposer sa philosophie ainsi que sa pénétration dans le domaine de la stratégie dans son célèbre traité Gorin-no-sho (Le Livre des cinq roues), oeuvre qu'il rédigea au crépuscule de sa vie.

À partir d'authentiques sources japonaises, l'auteur, William Scott Wilson, brosse un portrait inoubliable de cet illustre personnage historique. Musashi, le samurai solitaire est la première biographie jamais publiée en français consacrée à ce maître de sabre et chercheur du xvlle siècle aux multiples facettes et à la personnalité complexe, et dont l'héritage éprouve le temps et l'espace.

William Scott Wilson, titulaire de licences en Sciences politiques et en Langue et Littérature japonaise, entreprit des recherches approfondies sur la philosophie de l'Ère Edo (16031868) à L'Université préfectorale de Aichi au Japon.

Il acheva sa première traduction, celle du Hagakure alors qu'il séjournait dans une vieille ferme retirée dans la campagne japonaise. Hagakure fut publié au Japon en 1979, l'année où Wilson termina son Master en Langue et Littérature japonaises. Entre autres traductions, Wilson est l'auteur des versions anglaises du Livre des cinq roues, du Sabre de vie, de L'Esprit Indomptable. L'auteur réside aujourd'hui en Floride et se rend régulièrement au Japon pour ses recherches et pour son plaisir personnel.
Forum verrouillé


.